Bâtiments bois basse consommation et passif, un choix d’avenir

En France, le bâtiment est le secteur économique le plus énergivore. Selon l’Ademe, il consomme 43 % de l'énergie finale française (énergie consommée par les utilisateurs) et représente 25 % des émissions nationales de CO2. Le Grenelle de l’Environnement a donc naturellement placé la réduction des dépenses énergétiques de ce secteur dans ses priorités. A partir de fin 2011, la réglementation thermique 2012 (RT 2012) imposera à toutes les constructions neuves une consommation conventionnelle d’énergie inférieure à 50 kWh.ep/m²/an. Soit l’objectif d’une construction basse consommation.