Bâtiments bois basse consommation

Des labels pour avancer

Au-delà de la règlementation thermique française, certains labels fixent des objectifs de performance énergétique encore plus poussés. D’une consommation d’énergie moindre au choix d’équipements spécifiques, fonctionnant au moyen d’énergies renouvelables, différents niveaux d’engagement sont possibles.

Noter cet article :

12345

En résumé

ACTUELLEMENT

CONDITION

THPE ("Très Haute Performance Energétique")

Objectif de la RT 2005 - 20 %

 

THPE EnR ("Très Haute Performance Energétique" + Energies Renouvelables)

Objectifs RT 2005 - 30 %

 

BBC-Effinergie ("Bâtiment Basse consommation")

50 kWh/m²/an au maximum

Zoom sur ces labels

Le label THPE EnR ajoute à son objectif chiffré la nécessité d'un équipement spécifique, au choix parmi six possibilités.

  • Des panneaux solaires assurent au moins 50 % des consommations d'eau chaude sanitaire et  la part de la consommation conventionnelle de chauffage par un générateur utilisant la biomasse est supérieure à 50 %.
  • Des panneaux solaires assurent au moins 50 % des consommations d'eau chaude sanitaire et le système de chauffage est relié à un réseau de chaleur alimenté à plus de 60 % par des énergies renouvelables.
  • Des panneaux solaires assurent au moins 50 % des consommations d'eau chaude sanitaire et de chauffage.
  • Le bâtiment est équipé d'un système de production d'énergie électrique utilisant les énergies renouvelables et assurant une production annuelle de plus de 25 kWh/m² SHON en énergie primaire.
  • Le bâtiment est équipé d'une pompe à chaleur dont les caractéristiques minimales sont données en annexe 4 de l'arrêté du 8 Mai 2007.
  • Pour les immeubles collectifs et bâtiments tertiaires à usage d'hébergement, des panneaux solaires assurent au moins 50 % des consommations d'eau chaude sanitaire.

D'autre part, le label BBC-Effinergie calcule la consommation énergétique annuelle en se fondant sur :

  • la consommation de référence (50 kWhep/m²shon/an pour le résidentiel neuf, 80 kWhep/m²shon/an pour l'habitat rénové) ;
  • le coefficient selon la zone climatique (8 zones climatiques en France) :
    carte-fr
    Source : Association Effinergie
  • le coefficient selon l'altitude du projet :
    <400 m : 0
    400m - 800m : 0,1
    >800m : 0,2

Quels labels pour le futur ?

A VENIR

CONDITION

BEPAS (Bâtiment passif)

consommation chauffage

< 15 kWh/m²/an (m² de surface habitable)

BEPOS (Bâtiment à énergie positive)

 

BEPOS = BEPAS + production d'énergie

Si l'habitat passif est encore un objectif à réaliser pour toutes les constructions nouvelles, le label BEPOS va plus loin en envisageant une productiond'énergie supérieure aux besoins de consommation.