Le Tour du monde des réalisations bois

Immeuble en bois à Strasbourg

Un projet signé Maxime Khalili / Rey-Lucquet

Noter cet article :

12345

A Strasbourg, 17 appartements en cours de réalisation se distinguent par leur technique constructive mixte bois/béton : dalles et murs de refend en béton pour l’inertie thermique et l’acoustique, ossature bois et son haut niveau d’isolation pour les façades, soit un total de 260 m3 de bois. 

Les façades sont constituées de panneaux en OSB de 12 mm, de panneaux de fibre de bois, d’un pare-pluie et d’un bardage en mélèze. La qualité de l’étanchéité à l’air est vérifiée par une série de tests, permettant de s’assurer que d’éventuelles fuites importantes ne viennent pas compromettre les efforts fournis au niveau de la conception. A l’issue des 3 tests, le taux de fuite est compris entre 0,4 et 0,6%, contre 1% pour une construction classique.

Aidé par la mise en œuvre de capteurs photovoltaïques en toiture, le projet est à classer parmi les bâtiments à énergie positive. L’ensemble ne « consommera » que des énergies renouvelables, entre la production d’électricité photovoltaïque et le raccordement à une chaufferie urbaine au bois. Enfin, dans l’optique de réduire plus encore la demande en énergie du bâtiment, ce dernier est dépourvu d’ascenseur. Il n’y a pas non plus de surfaces communes, les logements sont desservis par des coursives, afin d’éviter de chauffer des locaux très rarement occupés.