"Le bois lamellé est un matériau naturel, peu transformé et facilement recyclable"

Concevoir des bâtiments où se croisent design, architecture contemporaine et respect de l’environnement : tel est le credo d'Atelier 970, une agence d’architecture en phase avec son temps. Depuis dix ans, Olivier Honnet, Marc Gosselin et leur équipe réalisent ainsi logements, mais aussi équipements publics, bâtiments de loisirs ou d’activité… intégrant pour la plupart le bois lamellé. Ce matériau, cumulant prouesses techniques et avantages environnementaux, a su se rendre indispensable.

Noter cet article :

12345

Bois.com Dans vos projets, pourquoi le bois lamellé est-il devenu incontournable ?

Oliver Honnet L'intérêt majeur du bois lamellé réside dans les portées qu'il offre en structure. Sa constitution, à la fois légère et très résistante, lui permet de franchir de grandes distances. C'est donc un excellent outil pour gérer des superficies importantes. Ce type de construction a également pour intérêt de dégager l'espace et d'ouvrir les volumes. Le bois lamellé propose par ailleurs un rapport prix / matière très intéressant. Enfin, nous apprécions ce matériau pour sa qualité de finition, qui évite de retravailler les éléments.

Bois.com Le bois lamellé participe-t-il au respect de l'environnement ?

O.H. Nous réalisons un bilan carbone pour chacun de nos ouvrages. Et, bien entendu, plus il y a de bois, meilleur est le bilan ! En effet, le bois prélève du CO2 lors de sa croissance et garde le carbone captif. C'est ce que l'on appelle l'effet "puits de carbone", valable pour le bois massif comme pour le bois lamellé. Ce phénomène présente évidemment un gros avantage pour la lutte contre l'effet de serre. Il faut aussi tenir compte de l'énergie ; et faire un bilan de l'énergie consommée par la fabrication de la matière première, son transport, la construction elle-même jusqu'à l'exploitation du bâtiment. Là encore, l'utilisation de bois lamellé présente un avantage certain : c'est un matériau naturel, peu transformé et facilement recyclable.

L'effet puits de carbone du bois lamellé aide à lutter contre l'effet de serre

Bois.com Dans ce contexte, le bois lamellé est-il un allié de la Haute Qualité Environnementale ?

O.H. Comme le bois en général, il permet un chantier sec. Ce qui représente un gain non négligeable en termes de gestion de l'eau, une cible importante pour la HQE. Mais au-delà du chantier sec, c'est aussi un chantier propre, évitant les pollutions. Nous travaillons avec des fabricants français, garantissant une réelle qualité du matériau, jusqu'à la finition. Nous sommes, d'autre part, exigeants sur la nature des colles mises en œuvre : nous insistons sur l'usage de produits peu émissifs, compatibles avec les cibles de qualité sanitaire des espaces, et de qualité de l'air intérieur.

chantier-sec

L'emploi du bois lamellé permet de travailler en chantier sec

Bois.com Qu'apporte ce matériau à la conception ?

O.H. Dès que nous travaillons sur un ouvrage architecturé, où la créativité peut s'exprimer, le bois lamellé est, pour nous, un passage obligé. Ce matériau ouvre la voie à l'originalité, avec des formes peu communes ; des courbes, par exemple. Pour nous, qui dit courbe dit lamellé !

Qui dit courbe dit lamellé !

Bois.com Quelle est la particularité d'une architecture intégrant le bois lamellé ?

O.H. La dimension naturelle, l'esthétique, l'élancement accordé aux ouvrages, une vraie souplesse de la matière et aussi la possibilité d'association avec d'autres matériaux qui ouvre à d'autres styles. Dans une démarche contemporaine, en quête de légèreté visuelle et structurelle, nous associons volontiers le bois lamellé au métal avec, par exemple, une charpente haubanée ou une structure pourvue d'un système d'empannage.

dimension-naturelle

Le bois lamellé procure une dimension naturelle aux bâtiments