Extension-surélévation, la clé de l’espace

Exemples de réalisations

Les surélévations et extensions bois sont intéressantes pour les particuliers comme pour les collectivités. Les transformations d’une maison individuelle à Clamart et d’un lycée à Savigny-sur-Orge en témoignent.

Noter cet article :

12345

Le lycée Jean-Baptiste Corot à Savigny-sur-Orge

Les bâtiments du lycée Jean-Baptiste Corot à Savigny-sur-Orge, datant des années 50, nécessitaient une profonde restructuration. En outre, ils ne suffisaient plus aux besoins de l'établissement scolaire. En 2008 et 2009, une rénovation a donc été mise en œuvre  par le cabinet d'architectes Dusapin et Leclerq, tandis que trois nouveaux bâtiments ont été construits en extension, reliés par une passerelle principale en bois et métal.

Les 1 700 m² de bâtisses originelles ont été repensées afin de mieux exploiter les qualités des matériaux, très robustes. Les fenêtres ont été remplacées, équipées de volets persiennés en mélèze non traité, pour une meilleure isolation et le confort d'été.

Le restaurant du campus a fait l'objet d'un réaménagement avec une structure et des façades en bois, ainsi qu'une toiture végétalisée.

Les trois nouveaux bâtiments construits en extension s'intègrent harmonieusement avec le reste de l'édifice. Au total, l'établissement bénéficie de 1 000 m² supplémentaires. Pour un accord avec l'environnement naturel, le bois a été adopté :

  • poteaux et poutres en lamibois,
  • menuiseries extérieures en mélèze brut, éco-certifié,
  • faux plafonds bois à claire voie en mélèze,
  • voiles, planchers et support de toiture en bois massif.

Ce campus rénové dans une optique environnementale et durable offre un ensemble cohérent avec ses extensions. L'identité architecturale du lieu est préservée.

 

Dossier6-9CNDB

Copyright : CNDB / DUSAPIN Fabrice (75)

Cette maison individuelle de 55 m² située à Clamart (92) nécessitait une totale restructuration intérieure et extérieure. Pascale Mira, architecte, a donc repensé la construction dans sa globalité. La forme cubique du bâtiment initial a permis de jouer librement sur les volumes, en travaillant à la fois en extension et en surélévation.

Le style est résolument contemporain, avec :

Le confort, point essentiel, est assuré, avec :

L'ensemble est visuellement séduisant, avec un bardage en red cedar s'accordant aux nuances des toitures en cuivre.