Des gains de productivité sur le chantier

Les composants des structures bois sont aujourd'hui préfabriqués industriellement en atelier. Ils sont légers, rapides à mettre en œuvre et bénéficient de certifications européennes.

Noter cet article :

12345

Rapide, meilleur et moins cher

Lorsque l'on opte pour le bois comme matériau de construction, le temps de main d'œuvre (et donc le coût salarial) diminue. En effet, les éléments préfabriqués sont livrés sur le chantier prêts à être assemblés. Quelques hommes suffisent pour mettre une structure hors d'eau - hors d'air en quelques jours. Avantage supplémentaire d'un chantier court : les frais financiers associés au portage de l'opération sont réduits. Il en résulte une meilleure marge pour la maîtrise d'ouvrage privée ainsi qu'une diminution du coût global pour la maîtrise d'ouvrage publique.

De plus, les immobilisations de chantier sont limitées  :

  • Les petits panneaux sont manuportables.
  • Les grands panneaux s'installent rapidement grâce à une grue.
  • L'outillage nécessaire se limite au strict minimum : outillage du charpentier, lasers, nacelles ou échafaudages. Par ailleurs, les éléments à mettre en place ne réclament que très peu d'ajustement.
  • Enfin, plus le chantier est court, plus les frais de structure (cabane, clôture, toilettes, consommation en énergie et en eau...) sont limités.

Le bois étant cinq fois plus léger que le béton, les coûts de transport sont également moins élevés.

Enfin, le bois génère un chantier propre :

  • Par définition, la filière sèche n'utilise pas d'eau, ce qui limite les salissures.
  • Le nettoyage de fin ou mi-chantier se limite au balayage.
  • Les déchets sont peu nombreux, faciles à transporter et recyclables.

A chaque élément correspond ses composants

Éléments de charpenteComposants de toiturePlanchers
Fermettes Caissons chevronnés Dalles ou pré-dalles en bois lamellé-collé ou contre-collé associant ou non un complexe isolant
Kits industriels de charpentes traditionnelles Panneaux auto-porteurs Caissons planchers intégrant le solivage, le support de revêtement de sol, l'isolant, les gaines et passage pour fluides, pare-vapeur etc.
Poteaux, poutres Composants manuportables Solives industrielles en bois massif, bois reconstitué, poutres lamellé-collé ou lamibois, poutres en I, poutres assemblées par connecteurs...

 

En toute saison, en tout lieu

Les chantiers bois ne subissent pas les caprices de la météo. La construction bois est une construction de type sec, il n'y a ni temps de séchage à respecter, ni retard en cas de gel ou de pluie. Une fois la structure hors d'eau ou hors d'air, le travail se fait à l'abri. Le bois s'adapte parfaitement aux terrains difficiles. La légèreté des structures ne requiert pas de fondations importantes et il est possible de construire sur tous les terrains, même dans les cas de sols complexes. De plus, le bois est un matériau souple qui peut être mis en œuvre en zone sismique.

Le bois offre une solution aux chantiers d'accès peu pratique. La rapidité du chantier diminue les nuisances liées au déchargement. Et surtout, les panneaux manuportables permettent de construire dans des zones non accessibles aux camions, en milieu urbain dense comme en zone de montagne.

Des composants certifiés pour plus de qualité

Les composants respectent les normes européennes (EN) et françaises (NF). En l'absence de normes, ils bénéficient d'un avis technique du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) ou d'une certification du CTBA (Centre Technique du bois et de l'Ameublement). Le marquage CE, déjà en vigueur depuis le 1er avril 2004 sur les panneaux à base de bois, sera par ailleurs bientôt généralisé à l'ensemble des composants utilisés en construction.

Enfin, tous les bois utilisés en construction présentent des caractéristiques physiques et mécaniques identifiées et un taux d'humidité n'excédant pas 22%.

Quelques normes

RéférenceDéfinition
NF P 21-203 DTU 31.1 Charpente et escaliers en bois.
NF P 21-204 DTU 31.2 - Construction de maisons et bâtiments à ossature en bois.
NF P 21-205 TU 31.3 - Charpentes en bois assemblées par connecteurs métalliques ou goussets.
NF P 23-201 DTU 36.1 Menuiseries en bois.
NF P 65-210 DTU 41.2 Revêtements extérieurs en bois.
NF P 65-203 DTU 51.3 Planchers en bois ou en panneaux dérivés du bois.
NF P 84-207 DTU 43.4 - Toitures en éléments porteurs en bois et panneaux dérivés du bois avec revêtement d'étanchéité.
NF P 92-703 CB 71 - Règles de calcul et de conception des charpentes en bois.
NF ENV 1995 (NF P 21-711) EC 5 - Eurocode 5 : Calcul des structures en bois.
NF P 92-703 Règles BF 88 - Méthode de justification par le calcul de la résistance au feu des structures en bois.

Le bois se caractérise également par sa qualité. Cela procure de nombreux avantages aux composants bois industriels :

  • Bois secs et production à l'abri des intempéries
  • Respect des normes de conception et de fabrication
  • Fiabilité
  • Rigueur dimensionnelle
  • Contrôles internes et externes de la fabrication
  • Approvisionnements conditionnés
  • Marques de qualité supervisées par des organismes indépendants.