Un centre de loisirs en bois dans un écrin de verdure

La Commune de Caluire et Cuire s’est dotée d’un centre de loisirs pour accueillir les enfants tout au long de l’année, les mercredis après-midi et les vacances scolaires. Cette réalisation en bois, d’environ 2 000m² est située sur un terrain bordé de cèdres de l’Atlas séculaires, non loin d’un site classé. Retour sur ce projet avec Richard Plottier, architecte et Laurent Clere, du bureau d’études Arborescence.

Noter cet article :

12345

Bois.com : Quelle est la particularité de ce projet ?

Richard Plottier : Cette réalisation a été portée par une démarche d'intégration au site qui allait l'accueillir. Il fallait prendre en compte les dimensions historiques et paysagères du lieu : un bâtiment classé, un cadre végétal omniprésent et un fort dénivelé.

1-general

Le bâtiment est situé dans un parc boisé et est doté d'une toiture végétalisée.

Béton, bois, métal, cuivre ou matériaux composites... je choisis les matériaux en fonction du site et du programme. Ce qui compte c'est l'utilisation de leur potentiel. Pour ce projet, situé au milieu d'un espace boisé aux essences séculaires, le bois s'imposait. Lorsque le concours a été lancé, le bois n'était pas encore à la mode, mais le jury a compris que l'emplacement justifiait ce choix.

Bois.com : Il s'agit d'un espace totalement dépaysant pour les enfants, n'est-ce pas ?

Richard Plottier : Le bâtiment a été conçu pour accueillir deux cent cinquante enfants. Il s'intègre dans un écrin de verdure en pleine ville, entouré de barres d'immeubles de 12 étages. Du centre aéré, on ne peut pas voir les tours environnantes.

La construction s'étend sur deux niveaux en suivant la topographie du terrain. Les salles pour les petits sont situées au rez-de-chaussée inférieur. Celles pour les grands au rez-de-chaussée supérieur. Chacune d'elles bénéficie d'une double orientation et d'une terrasse en bois dans son prolongement.

Les terrasses et les passerelles, toutes en bois, assurent la transition avec les aires de jeux qui enrichissent le lieu.

2-entree

On accède à l'espace d'accueil par une passerelle qui chemine à travers un mur végétal.

Bois.com : Quels choix constructifs ont-ils été arrêtés ?

Laurent Clere : Le bâtiment est doté d'une ossature primaire en poteaux-poutres et d'une ossature bois pour les façades.

Il fallait franchir de grandes portées en plancher et en toiture. Nous avons donc utilisé une solution connectée béton-bois de type « Lignadal » pour les planchers. Et pour la toiture, nous avons opté pour des planches décalées : les dalles « O'Portune » mises au point par Jean-Luc Sandoz.

3-interieur

A l'intérieur, un jeu de passerelles rappelle celles de l'extérieur.

Le revêtement intérieur est constitué de lames en bois (sapin et épicéa) ajourées, derrière lesquelles est disposé un absorbant acoustique. A l'extérieur un bardage carrelé ajouré en mélèze a été posé.

Bois.com : Qu'est-ce que les utilisateurs apprécient dans cette réalisation ?

Richard Plottier : Cette réalisation est très bien perçue notamment grâce à la chaleur du bois et à son insertion paysagère, tant par les enfants, que par les parents et la municipalité.

4-detail

De grands espaces vitrés apportent une luminosité maximale à l'intérieur des salles.