Programme d'éco-construction

A Loos-en-Gohelle, près de Lille, a débuté un programme de construction de six logements sociaux en bois. Il repose sur les 3 principes du développement durable : l’économique, le social et l’environnemental.

Noter cet article :

12345

Bois.com : En quoi ce programme est-il particulier ?

Christian Parent : Pour nous, il s'agit du premier programme de ce type. C'est un pari sur l'avenir du logement social, avec pour ambition de le faire évoluer vers un habitat de qualité.

Ce projet a été réalisé en concertation avec la municipalité, les  futurs habitants et le bureau d'études techniques « Chênelet » dirigé par François Marty.

Il vise deux objectifs principaux : modifier l'image de la ville de Loos-en-Gohelle et devenir un exemple pour les futurs projets d'aménagement, tant sur le plan du déroulement que sur celui de la mise en œuvre et des matériaux utilisés.

loos-en-gohelle-1

Ce projet a été conçu en concertation avec les habitants.

Bois.com : Justement, le bois figure dans la liste des matériaux utilisés

C.P. : Oui. Il s'agit d'essences locales séchées de manière traditionnelle, sans aucun traitement. Le douglas, le pin maritime et le pin sylvestre sont employés en intérieur et le mélèze pour l'extérieur. L'ossature en bois est remplie de briques de terre crues : un mariage heureux, tant en termes de performances thermiques que d'esthétique.

Il faut également souligner l'utilisation d'un isolant extérieur écologique : la ouate de cellulose. Ces matériaux naturels présenteront un impact positif sur la qualité de l'air intérieur dans les logements et par conséquent, sur la santé de leurs habitants. Cela participe au confort intérieur, tout comme les toitures végétalisées qui constituent un excellent régulateur thermique en été et contribuent à la régulation de l'écoulement des eaux de pluie. 

loos-en-gohelle-2

La structure des parois favorise les économies d'énergie .

 

Bois.com : Ces logements seront également économiques en énergie ?

C.P. : Oui, cet aspect est bien sûr primordial. C'est pourquoi, les eaux  pluviales seront récupérées pour l'usage des toilettes et des lave-linge, l'eau chaude sera produite par un chauffe-eau solaire. Le système de chauffage par rayonnement sera associé à de nombreux apports solaires et nous ferons « la chasse » aux ponts thermiques. Au final, la consommation dans ces logements devrait avoisiner les 30 kilowattheures d'énergie primaire par an et par mètre carré, ce qui est très proche des préconisations du Grenelle 2 en la matière.

loos-en-gohelle-3

Les habitations mitoyennes sont séparées par un vide d'air pour un confort accru.

Bois.com : Au même titre que le projet, le chantier est respectueux de l'environnement

C.P. : La certification ISO 14001 nous oblige à respecter un certain nombre de règles opérationnelles afin de limiter l'impact sur le site de construction. Par exemple, nous devons utiliser des matériaux vertueux. Ils sont sélectionnés pour leurs caractéristiques environnementales et écologiques. Mais nous devons également mettre en œuvre des techniques de chantier visant à protéger l'environnement, notamment en matière de gestion des déchets, de préservation des ressources en eau ou de prévention de la pollution.

Bois.com : Ce projet comporte également un volet social ?

C.P. : En effet, la société Scierie Palette du Littoral a embauché des personnes en réinsertion. Nous mettons l'humain et son environnement au centre de ce programme et nous espérons bien que cette approche va changer la vision du logement social à l'avenir.