Réhabilitation thermique de logements à Cholet

La rénovation thermique de 146 logements à Cholet vise principalement à la réduction de leur consommation énergétique. Ces HLM, qui appartiennent à Sèvre Loire Habitat (Office Public de l’Habitat du Choletais), ont aussi vu leur confort s'améliorer.

vue extérieure d'un immeuble locatif sur fond de ciel bleu

Noter cet article :

12345

Fiche technique

  • Lieu : Cholet, quartier « Les Turbaudières » (49)
  • Année de construction : 1977
  • Bois utilisés : Maître d’ouvrage : Sèvre Loire Habitat (49). Maître d’œuvre : Triade Architecture (79). BET structure : AREST (49). Entreprise lot façade bois : Construction Millet Bois (79).

Rencontre avec l'architecte

Brice Kohler

Je suis associé dans le cabinet d'architecte Triade depuis 2002. J'utilise beaucoup le bois pour son aspect naturel et vivant. Ce matériau permet d'atteindre d'excellentes performances thermiques, pour une épaisseur de mur modérée.

Objectif du projet 

La consommation énergétique des 146 logements de Cholet était classée D. Ceci correspondait à une consommation de 183 kWh pour chauffer 1 m² habitable pendant 1 an. L'objectif était de descendre en dessous de 80 kWh/m². La catégorie B est ainsi atteinte, ce qui divise par deux la facture de chauffage de ces HLM.

Réalisation

Les travaux ont été réalisés logement par logement. Pour chacun, les façades ont été déposées. Des contre-cloisons ont été placées pour isoler les appartements le temps de fixer les panneaux à ossature bois.

facades

Ce matériau sert alors de structure pour une isolation à base de laine de roche. Cette opération n'a pris que trois jours par appartement, grâce à l'utilisation de façades préfabriquées.

facades-prefa

Confort

Outre le renforcement de l’isolation thermique, des loggias fermées ont été créées, agrandissant les surfaces habitables. Les balcons triangulaires ont vu leur surface doubler et des claustras mobiles en bois ont été posés. 

loggias

En les plaçant comme on le souhaite, on peut ainsi se protéger du soleil, du vent, ou tout simplement redéfinir à volonté l'intimité de son balcon.

Esthétisme

A l'intérieur des appartements, les nouvelles façades présentent des panneaux en Kerto (lamibois) qui leur donnent un aspect bois. A l'extérieur, elles sont habillées de bardage en fibrociment apparence bois, de couleurs claires et sombres. Les premières forment le volume du bâtiment principal, « le corps ». Les secondes servent à décrocher les volumes particuliers, « les folies ». Les bâtiments paraissent ainsi plus simples et plus gais.

panneaux

Questions à Brice Kohler

Bois.com : Quelles sont les difficultés d’un projet comme celui de Cholet ?

Brice Kohler : Le déroulement du chantier en site occupé a compliqué son organisation. L'intervention dans chaque logement devait être rapide. Il fallait également veiller de près à la qualité de l'assemblage des panneaux bois. Leur jonction doit être parfaite pour que le bâtiment soit hermétique.

Bois.com : Quels sont les avantages du bois pour ce type de rénovation ?

B.K. : Il est facile d'industrialiser un complexe entier de murs. Une fois fabriqués en usine, il suffit de quelques minutes pour les poser. Pour cela, nous avons fait appel à l'entreprise CMB, qui a préfabriqué les façades avec les menuiseries extérieures intégrées.

Bois.com : Pourquoi ne pas avoir également utilisé le bois en tant qu'isolant ?

B.K. : La ouate de cellulose est un isolant efficace mais sur un bâtiment aussi grand, elle ne répond pas aux normes de sécurité incendie. C'est la raison pour laquelle la laine de roche a été préférée.