"Une belle réalisation, dans une démarche de développement durable"

La commune de La Bresse (Vosges) souhaitait voir construire une halle couverte qui abriterait une patinoire en hiver et accueillerait des animations et expositions en toute saison. Un ouvrage destiné à valoriser le patrimoine local naturel : le bois. L'architecte François Lausecker a relevé le défi.

Noter cet article :

12345

Bois.com Quels étaient vos objectifs au début de ce projet ?

François Lausecker Au départ, il y avait la motivation d'utiliser du bois local. Sur le ton de la plaisanterie, j'avais lancé le challenge de prendre des épicéas et des sapins en altitude. Finalement, l'idée n'était pas si farfelue puisque La Bresse extrait 15 000 m3 de bois neuf par an.

Les techniciens et ingénieurs des eaux et forêts ont joué le jeu et ont compris l'intérêt d'utiliser les essences locales. Ils nous ont fourni des bois homogènes de grande qualité issus de forêts à près de 1 000 mètres d'altitude.

halle-1

Cette construction a été réalisée à partir de bois local.

Bois.com L'utilisation du bois était une première pour vous ?

F.L. Non, notre cabinet, travaille ce matériau depuis longtemps. Nous mettons l'accent depuis des années sur l'utilisation du bois et plus particulièrement dans les bâtiments à basse consommation. Nous achevons actuellement un projet de 30 logements sociaux , « les Héliades », 100 % en bois, répartis en deux immeubles de R+3 et R+4 pour la SA Le Toit Vosgien à Saint Dié des Vosges. Ce projet lauréat du concours PreBat Lorraine 2008 sera à énergie positive. L'utilisation du matériau bois dans nos projets est un  choix, qui dans le contexte actuel, trouve toute sa raison d'être en matière de Développement Durable et de Qualité Environnementale.

Bois.com Quelles sont les particularités de cette halle couverte ?

F.L. L'originalité de ce bâtiment réside dans son utilisation. En effet, la patinoire est démontable. A partir du mois de mars,   elle est stockée dans les locaux techniques en sous-sol. Puis la halle peut accueillir différentes manifestations, notamment des jeux d'enfants. Pour la petite histoire, le lieu accueille chaque année un concours de sculpture sur bois, et voit de nombreux artistes venus du monde entier rassemblés pour exposer leurs travaux.

Bois.com Comment se sont déroulés les travaux proprement dits ?

F.L. Ils se sont déroulés comme prévu. Nous avons simplement été gênés par des intempéries, mais nous avions anticipé ce risque et cela ne nous a pas porté préjudice. Nos compagnons charpentiers (Charpente Houot à Gérardmer) ont su s'adapter à ce projet original. Ils ont notamment manipulé les portiques avec deux PPM, une machine à chaque extrémité afin d'éviter toute déformation de la structure au levage.

Le bâtiment s'est monté rapidement, car les 14 différentes pièces du mécano s'assemblaient assez simplement. Les pièces sont liées entre elles par des assemblages mécaniques. Cette technique permet notamment de changer sans trop de difficultés des éléments de la structure bois en cas d'usure.

Le bilan carbone est également très satisfaisant sur cette opération. En effet, ce projet a été conçu à partir du bois disponible au niveau local, qui a coûté très peu en transformation. Habituellement, on compte un tiers de chutes sur une grume classique. Ici, il y a eu beaucoupmoins de gâchis puisque nous avons simplement fraisé nos bois. Nous avons aussi valorisé leur pointe pour faire la deuxième couche de volige.

Au titre du transport également, ce projet a montré que les filières courtes étaient viables. Par leur ancienneté et leur altitude, certains bois du pays Vosgien présentent une qualité équivalente à ceux de la Scandinavie. Nous approvisionner localement a ainsi permis d'économiser de l'énergie grise. 

halle-2

Les différents éléments de la construction sont liés entre eux par des assemblages mécaniques.

 

Bois.com Au final, ce projet est une vraie réussite !

F.L. Avoir été primé au Trophée Citébois2006, puis avoir reçu une mention aux Totems de la construction en 2008 représente une vraie satisfaction pour notre agence d'architecture. Au bout de 10 à 15 ans de travaux et de recherche, beaucoup de projets innovants émergent et c'est une bonne nouvelle pour toute la filière bois. Des portes s'ouvrent en ce moment, il faut saisir ces opportunités.

halle-3

La halle couverte abrite les activités des habitants de la commune hiver comme été.