" L’industrialisation fait du bois un matériau idéal pour les petits collectifs "

Matériau idéal en termes d’impératifs thermiques, le bois révèle également ses points forts dans le domaine de la construction de petits collectifs. Notamment grâce à l’industrialisation des différents composants d’un ouvrage en bois et à leur assemblage sur site. Explications avec Christophe Mégard, architecte.

Noter cet article :

12345

Bois.com Comment en êtes-vous venu au bois ?

Christophe Mégard Je travaille le bois depuis 25 ans. Je m'investis énormément dans la recherche de la construction avec des matériaux naturels, dans une démarche de développement durable. Pour cela, je me rends souvent sur le site de Cantercel, près de Montpellier. Ce lieu d'échanges internationaux, nous permet d'effectuer un travail de réflexion sur nos réalisations.

Bois.com Sur quel type de réalisations travaillez-vous ?

C.M. Je consacre 70 % de mon temps à des projets publics. Je réponds à des concours en collaboration avec un ingénieur bois. Je réalise également des maisons individuelles, par conviction. Là encore, en collaboration avec un ingénieur bois, Mikaël Flach.

Bois.com Qu'en est-il des petits collectifs ?

C.M. Je m'y intéresse plus spécifiquement suite à une demande de l'OPAC de l'Ain. Nous avions réalisé l'école de Farges, tout en bois. A la suite de quoi, l'OPAC nous a contactés. Il s'agissait de construire 17 logements au centre de l'agglomération. Des logements sociaux en bande, un petit collectif horizontal.

En collaboration avec les maîtres d'ouvrage, les ingénieurs conseils et les industriels, nous avons validé les détails acoustiques, thermiques et d'étanchéité à l'air. Nous avons mis en commun nos expériences respectives, ce qui nous a permis d'évaluer les coûts. Le but final étant d'aller vers des standards de qualité.

Bois.com Quels sont les avantages du bois pour ce type de construction ?

C.M. L'industrialisation et la pré-fabrication en ateliers fait du bois le matériau idéal pour les petits collectifs. Le montage s'effectue ensuite rapidement sur le site. Le bois est également avantageux en matière d'isolation thermique. Farges étant situé dans le Jura, répondre à cette problématique de manière efficace était primordial.

L'industrialisation et la pré-fabrication en ateliers fait du bois le matériau idéal pour les petits collectifs

Bois.com Quelles difficultés avez-vous rencontré ?

C.M. Le sol, tout d'abord. Il était gorgé d'eau. Il a fallu s'adapter au terrain et résoudre quelques problèmes de fondations. Mais le bois est un matériau léger, qui s'adapte à tous types de terrains. Ensuite, pour améliorer l'isolation acoustique, nous avons opté pour un doublage des ossatures entre les logements. Le résultat répond largement aux normes en la matière.

Bois.com Le bois permet donc de s'adapter à chaque chantier ?

C.M. Oui ! Pour chaque projet nous mettons en œuvre de nouvelles recherches, comme par exemple un panneau multi-usage, qui réaliserait à la fois le contreventement et l'isolation. En outre, nous n'hésitons pas à contacter les entreprises qui proposent des solutions innovantes. L'utilisation de ce matériau est en perpétuelle évolution !