Le bois, c’est bon pour le moral !

Chargement du player vidéo en cours, si rien ne se passe vous devrez très probablement installer la dernière version d'Adobe Flash.

Transcript →
13 Jun 2011 - 
1 2 3 4 5  (15 votes)
 - 638 vues

Inauguré en 2010 à Nantes, l'ESEAN est le plus grand établissement de santé construit en bois de toute l'Europe. Jean-François LARRIEU est le directeur de cette réalisation originale.

Jean-François Larrieu : Cet établissement représente 7 000 mètres carrés de surface, et le bois est omniprésent puisque tout le bâtiment est conçu en bois, il n'y a que les dalles béton, pour le reste c'est du bois. Les planchers, les plafonds, les murs, tout est en bois.

Spécialisé dans l'accueil longue durée, le bâtiment dispose de tous les équipements nécessaires à l'épanouissement de ses jeunes pensionnaires. Une prise en charge médicale, donc, mais aussi scolaire, des loisirs, ou de l'activité physique.

Bénédicte Sauvage : Oui, l'aspect du bois qui donne un côté lumineux plus agréable. Ca a un côté plus chaleureux. Globalement, de visuel, je dirais que c'est plus chaleureux, et après, il y a le côté moderne, quand même. Voilà.

Jean-François Larrieu : Tout le monde ressent cette situation, et on le voit, ça se perçoit dans l'état d'esprit, dans l'ambiance que nous avons avec les jeunes et autour des professionnels.

Madame Queguiner : On se sent un peu comme à la maison, les chambres sont... ressemblent beaucoup à celles qu'on peut trouver dans les maisons individuelles. On sait qu'on a fait attention à tous les matériaux, et qu'ils sont éco-responsables et puis écologiques, donc ça laisse penser que le bâtiment est sain.

Jean-François Larrieu : Comme tout l'établissement, les chambres sont entièrement en bois, les murs sont en bois, les plafonds, donc poutres apparentes, il n'y a aucun faux plafond, ce qui permet d'avoir… de bénéficier de la vision de cette belle infrastructure que sont ces poutres porteuses, et les chambres ont une certaine chaleur avec cette tonalité de bois, cette couleur de chaud.

Loin des odeurs d'éther, le bois procure une sensation de confort et d'intimité à ses occupants. Le petit Alexis a emménagé dans sa chambre il y a maintenant trois mois.

  • C'est ta chambre ?
  • Oui, c'est ma chambre. Y'a bien du bois.
  • Tu l'aimes bien, ta chambre ?
  • Ben, c'est... reposant.

Jean-François Larrieu : Alors ici, nous sommes dans le patio des cinq sens. C'est un lieu qui a une utilité autre qu'esthétique, puisque c'est un lieu pour l'atelier goût, c'est pour permettre à des enfants qui n'ont jamais mangé de découvrir les saveurs.

Vue, toucher, odorat, ici tout est mis en œuvre pour éloigner les enfants de leur quotidien difficile. Un dispositif dans lequel la présence du bois n'est pas anodine.

Jean-François Larrieu : Le bois est bon pour le moral dans le sens où il est très réconfortant, chaleureux, apaisant, c'est un... tout est douceur et calme avec le bois.

Merci à Jean-François Larrieu, Bénédicte Sauvage, Madame Queguiner et Alexis Gicquel pour leur participation. Réalisation, montage et mixage : Antonin Molino. Image et son : Jocelyne Sarian. Enquête : Valérie Rosier. Producteur : Fabrice Papillon. Production exécutive : Scientifilms.

Le bois, c’est bon pour le moral !

Du bois pour construire un hôpital, une drôle d’idée ? Pas du tout ! Comme en témoigne l’ESEAN, à Nantes, qui a révolutionné l’idée qu’on se faisait d’un tel établissement. Confort, bien-être, sensations chaleureuses… Tous les ingrédients sont réunis pour se sentir chez soi malgré les moments difficiles liés à la maladie. Jean-François Larrieu, directeur de l’hôpital, présente les nombreux avantages offerts par le bois dans ce projet innovant.

Fiche technique

  • Reportage : mai 2011
  • Lieu : Nantes (Loire-Atlantique)
  • Avec : Jean-François Larrieu, directeur de l’hôpital ESEAN de Nantes, Bénédicte Sauvage, kinésithérapeute, Madame Queguiner, mère d’un enfant hospitalisé, Alexis Gicquel, adolescent hospitalisé