Le métier d'ingénieur de production bois

Chargement du player vidéo en cours, si rien ne se passe vous devrez très probablement installer la dernière version d'Adobe Flash.

Transcript →
24 Nov 2011 - 
1 2 3 4 5  (6 votes)
 - 1117 vues

C'est à proximité de Cognac, à la tonnellerie Seguin Moreau, que nous allons découvrir le métier d'ingénieur de production bois.

Dans cette entreprise, qui produit des cuves et des foudres de grande taille pour le monde entier, Frédéric VERMILLARD nous fait découvrir son univers et présente le métier.

Frédéric Vermillard : Alors la fabrication des produits, ça démarre par l'achat des plots chez nos scieurs, qui sont partenaires également, jusqu'à la livraison chez nos clients. Donc mon travail consiste à rencontrer nos... nos scieurs, et à chaque fois, nous déterminons si la qualité correspond à notre cahier des charges en vérifiant plot à plot, plateau à plateau, si la qualité correspond bien à nos besoins pour réaliser nos foudres et nos cuves.

Et puis après, bien-sûr, je gère la production en tant que telle en fonction des commandes, en fonction des délais client et de ce qu'ils souhaitent avoir, puisque à chaque fois ce sont des produits qui sont spécifiques à leur demande.

Mon rôle est de bien coordonner toute une équipe, nous sommes une équipe de 25 personnes à produire les cuves pour le monde entier, et donc gérer la production, gérer les hommes, gérer le produit, et l'objectif c'est bien-sûr de toujours proposer la qualité optimum à nos clients tout en garantissant à l'intérieur de l'atelier une amélioration continue au niveau du process, au niveau du produit et je suis fier, que effectivement, il y ait de nombreuses innovations qui ont pu être proposées à nos clients.

Le métier diffère en fonction de la taille de l'entreprise. Dans une grande structure, l'ingénieur se focalise sur l'amélioration continue du process et va dans le détail de la fabrication. Alors que dans une plus petite société, le travail est plus transversal, incluant la relation avec les clients et les fournisseurs.

Pour devenir ingénieur de production bois, tout commence par des études, dans une école d'ingénieurs spécialisée, comme l'ENSTIB à Epinal, l'ESB à Nantes, ou bien une école généraliste avec option bois. Mais c'est surtout par la pratique et l'expérience que s'acquièrent les qualités nécessaires.

Frédéric Vermillard : Un ingénieur production bois doit être polyvalent. Il faut qu'il puisse bien-sûr manager son équipe, organiser son équipe, il faut qu'il soit aussi à l'écoute. A l'écoute bien-sûr des clients, parce qu'il doit répondre à la demande des clients, mais à l'écoute de son personnel, pour pouvoir gérer au mieux son équipe et répondre au mieux à la demande des clients.

Il faut qu'il soit rigoureux et qu'il amène au sein de son équipe beaucoup de rigueur, tout en ayant bien-sûr une ouverture sur l'entreprise en tant que telle, ce qu'elle est actuellement et une vision à moyen et long terme de l'entreprise pour prendre les bonnes décisions.

L'ingénieur doit donc être précis et très vigilant. Le process de fabrication doit respecter la sécurité, bien-sûr, mais aussi avoir un impact minimal sur l'environnement, tout en garantissant une qualité maximale du produit fini.

Frédéric Vermillard : Il nous faut bien-sûr des outils qui soient performants, parce que… on doit faire le nécessaire vis-à-vis des clients, donc… une très, très bonne qualité d'usinage, une très bonne précision, puisqu'on a des tolérances qui sont très, très faibles, et on a bien-sûr une équipe qui travaille avec des outils qui sont performants, mais l'équipe en tant que telle, ce sont tous des ébénistes de métier, qui maîtrisent très, très bien le travail du bois, et ça, j'en suis très, très fier.

Merci à Frédéric Vermillard pour sa participation. Réalisation : Valérie Rossellini. Montage et mixage : Antony Noyelle. Image et son, enquête et journaliste : Jocelyne Sarian. Producteur : Fabrice Papillon. Production exécutive : Scientifilms.

Le métier d'ingénieur de production bois

L’ingénieur de production bois doit faire preuve d'une grande polyvalence. Depuis l’achat des matières premières jusqu’au contrôle du travail effectué, il est en charge de l’élaboration du programme de production. Il en assure la réalisation par l’encadrement des équipes, l’organisation des plannings et la répartition du travail. Cherchant sans cesse à améliorer le process de fabrication, il a des compétences hautement techniques. Pour Frédéric Vermillard, l'essentiel est de mener ses équipes à l'excellence. Il parle d’ailleurs de son métier avec passion.

Fiche technique

  • Reportage : novembre 2011
  • Lieu : Cognac (Charente)
  • Avec : Frédéric Vermillard, ingénieur de production bois, responsable de la production des Grands Contenants à la Tonnellerie Seguin Moreau