Les panneaux à base de bois

Chargement du player vidéo en cours, si rien ne se passe vous devrez très probablement installer la dernière version d'Adobe Flash.

Transcript →
29 Mar 2012 - 
1 2 3 4 5  (9 votes)
 - 4293 vues

Depuis 1924 la société Delwarde fournit les menuisiers, charpentiers, et autres entreprises de bâtiment du nord de la France.

Au-delà du bois massif, la maison s'est adaptée aux nouveaux besoins de sa clientèle et développe désormais des solutions modernes, au travers d'une large gamme de panneaux à base de bois.

Panneaux de fibres, OSB, panneaux de particules ou contreplaqué, FREDERIC DELWARDE invite l'un de ses clients menuisiers, LAURENT TAISNE, à découvrir les usages spécifiques de chaque produit.

Frédéric Delwarde : Donc on fait aussi, je ne sais pas si ça peut vous intéresser, tout ce qui est OSB, aussi bien en dalles de plancher qu'en panneaux de cloisons pour l'ossature bois, et caetera.

Laurent Taisne : C'est vrai que c'est un panneau qu'on utilise de plus en plus. Il nous arrive même de le laisser brut.

Frédéric Delwarde : Voilà des panneaux OSB 3, c'est-à-dire des panneaux qui sont destinés en l'occurrence à faire des planchers, qui peuvent remplacer les panneaux d'aggloméré, ce qu'on appelle des dalles d'aggloméré, donc c'est un nouveau produit qui a aussi un avantage, donc on peut mettre une épaisseur moindre par rapport à un panneau d'aggloméré et la résistance sera identique, et aussi un autre avantage, c'est que ce produit, quand il est bien poncé, il peut rester apparent si on met par exemple un vitrificateur dessus. Donc ça peut donner un look intéressant, et souvent c'est utilisé comme ça.

Esthétique et bon marché, l'OSB connaît aujourd'hui un développement considérable, notamment en construction et en décoration intérieure. Il n'a pas pour autant remplacé le contreplaqué, d'une résistance et d'une stabilité remarquable.

Frédéric Delwarde : Ces contreplaqués ont une utilité assez vaste, c'est-à-dire ça sert en menuiserie pour faire des ébrasements de châssis, ça peut servir aussi à faire des caisses, à faire des planchers, des planchers de camions, du meuble, de l'agencement de bureau... On peut aussi trouver des contreplaqués pour la construction navale, pour la construction de planeurs entre autres, enfin c'est très, très vaste.

Utilisable en intérieur comme en extérieur, le contreplaqué intéresse à la fois l'industrie, les artisans et les particuliers. Mais un matériau récent, le panneau de fibres, commence à lui faire de la concurrence.

Frédéric Delwarde : C'est un produit qui se développe là aussi de plus en plus, parce qu'il a de multiples utilités. C'est un produit facile à travailler, un produit qu'on peut scier facilement, raboter. On peut faire du meuble avec des moulures dans le meuble, on peut faire de la plinthe, on peut faire des supports de parquet stratifié.

C'est un produit qui est en train de révolutionner un petit peu l'activité dans tout ce qui était négoce de bois professionnel et panneaux. Je dirais que le développement des panneaux de fibres, c'est une bonne dizaine d'années, et c'est en évolution constante.

Très polyvalents et faciles à travailler, les panneaux de fibres résistent au feu comme à l'humidité. Enfin, pour ceux qui recherchent un produit économique pour leurs projets de construction et d'ameublement, les panneaux de particules s'avèrent une excellente solution.

Frédéric Delwarde : Alors ici, si vous voulez, ce sont des panneaux mélaminés destinés à l'agencement, là c'est un des mes clients menuisier qui a un petit agencement d'appartement à faire.

Donc ça c'est le panneau mélaminé qui peut être de couleurs différentes, soit de ton bois soit de ton couleur. Le client fait son choix et on lui débite à la dimension qu'il souhaite. Donc c'est une utilisation courante pour de l'agencement d'appartement, de maison. Mais pour faire une penderie, pour faire des choses comme ça, panneau mélaminé suffit largement.

Disponibles dans des dimensions ou des épaisseurs variées, ces différents panneaux à base de bois se complètent donc parfaitement pour répondre aux besoins les plus divers, et, ultime avantage, les industriels s'attachent désormais à produire des matériaux toujours plus écologiques.

Merci à Frédéric Delwarde et Laurent Taisne pour leur participation, ainsi qu'à Fabienne Bulle pour les images d'OSB et de contreplaqué filmées dans une maison dont elle est l'architecte. Enquête : Ioana Sincu. Journaliste : Anne-Claire Préfol. Commentaire : Raphaël Mennesson. Réalisation, montage et mixage : Dove Belhassen. Image et son : Dove Belhassen et Antony Noyelle. Producteur : Fabrice Papillon. Production exécutive : Scientifilms.

Les panneaux à base de bois

Résistants et faciles à travailler, les panneaux à base de bois révolutionnent les milieux de la construction, de l'ameublement et de la décoration intérieure. Quatre types de panneaux sont disponibles : les OSB, les contreplaqués, les panneaux de fibres et les panneaux de particules. Comme l'explique Frédéric Delwarde, dirigeant du négoce de bois Delwarde, les utilisations et les avantages sont multiples.

Fiche technique

  • Reportage : octobre 2011 et mars 2012
  • Lieu : Marly (Nord) et Ezanville (Val-d'Oise)
  • Avec : Frédéric Delwarde, dirigeant de la société Delwarde et Laurent Taisne, dirigeant de la menuiserie Pirson et client de la société Delwarde.