La réglementation thermique 2012

Chargement du player vidéo en cours, si rien ne se passe vous devrez très probablement installer la dernière version d'Adobe Flash.

Transcript →
27 Feb 2012 - 
1 2 3 4 5  (9 votes)
 - 1543 vues

En plein centre-ville de Tourcoing, un immeuble entièrement en ossature bois vient de voir le jour, conçu dans l'optique du respect et même du dépassement de la réglementation thermique 2012.

PIERRE COPPE, architecte, et MANUEL FALEMPIN, dirigeant du bureau d'études Impact qualité environnementale, ont conçu ensemble cet immeuble, dont les deux derniers étages servent de bureaux à leurs deux structures. Pierre Coppe nous explique leurs choix.

Pierre Coppe : Dans le choix constructif de ce bâtiment, qui est un bâtiment mixte de bureaux et de logements, nous avons fait toutes les études de structures, béton, acier ou bois. Et pour atteindre la meilleure performance thermique, la performance qui est celle de la RT 2012 voire plus, il s'avère que le bois était le matériau le plus performant pour garantir l'isolation thermique maximale. C'est-à-dire que nous avons une structure poteaux - poutres bois pour un R+4, mais également des façades en bois, qui permettent d'avoir l'isolation à l'intérieur de la structure, de cette ossature, avec une isolation à l'extérieur en fibre de bois, et un doublage intérieur également, qui permet d'avoir une épaisseur d'isolant maximum. Finalement, c'est un bâtiment qui n'est qu'une isolation.

Nouveau pas vers la sobriété énergétique, cette réglementation a pour objectif d'arriver à une consommation de 50 kWh/m2/an en énergie primaire pour tous les bâtiments neufs. Pari plus que réussi ici, puisque par une température extérieure de moins 6 degrés, nous constatons une température intérieure de 22 degrés, sans que le chauffage soit allumé.

Mais comment arrive-t-on a de telles performances énergétiques? Manuel Falempin revient sur les moyens permettant d'atteindre les objectifs de la réglementation.

Manuel Falempin : La réglementation thermique 2012 est une réglementation qui vise à réduire les consommations énergétiques du bâtiment. Pour ce faire il faut appliquer la sobriété énergétique, c'est-à-dire l'isolation, le traitement des ponts thermiques, l'ossature bois est une bonne réponse, et enfin l'étanchéité à l'air qui est mesurée à terme et à la réception du bâtiment.

Au-delà de la réglementation thermique 2012, on est sur une isolation ultra performante, une étanchéité à l'air qui est 4 à 5 fois plus performante que la réglementation thermique, et le traitement des ponts thermiques qui a été fait par l'isolation thermique extérieure.

Une fois ces points essentiels gérés, on s'intéresse aux moyens de production de chauffage, d'eau chaude sanitaire, de ventilation et d'éclairage. Ici, un système performant de pompes à chaleur reliées à des sondes géothermiques souterraines permet une gestion extrêmement précise.

Les consommations sont compensées par des panneaux solaires situées en toiture et toute une panoplie de compteurs permettent de suivre la production et la consommation, une des mesures obligatoires de cette nouvelle réglementation thermique.

Manuel Falempin : L'efficacité de ce projet en termes d'isolation nous a permis de réduire la puissance de chauffage à une puissance équivalente à une maison de 100m2, alors que l'opération fait 750m2.

Ventilation double-flux qui permet de récupérer 70 à 80% des calories de l'intérieur, triple-vitrage, toutes les solutions sont mises en œuvre pour augmenter les performances et baisser les consommations.

La réglementation thermique 2012 ouvre la voie vers une évolution technologique et industrielle significative pour toutes les filières du bâti et des équipements. L'avenir sera encore plus performant.

Pierre Coppe : Outre l'utilisation du bardage bois pour la vêture de ce bâtiment, nous avons également utilisé de la façade végétalisée. En 200 mm d'épaisseur, avec mille plants sur 40 m2, cette façade contribue à l'évapotranspiration et au confort thermique du bâtiment qui participe bien-sûr à la RT 2012, et ce à contrario par rapport au langage traditionnel de nos régions, qui est la brique que vous voyez derrière moi.

Merci à Pierre Coppe et Manuel Falempin pour leur participation. Enquête, réalisation et journaliste : Ioana Sincu. Image et son : Lionel Reynier. Montage et mixage : Valérie Mérie. Producteur : Fabrice Papillon. Production exécutive : Scientifilms.

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 impose des objectifs de consommation encore plus réduits que celle de 2005, obligeant ainsi les constructeurs à trouver des solutions de plus en plus performantes. Les constructions en ossature bois, qui intègrent l'isolation dans leur structure-même, sont la réponse idéale pour atteindre ces objectifs, réduisant au maximum les ponts thermiques et offrant un confort thermique exceptionnel hiver comme été. Pierre Coppe et Manuel Falempin en font la démonstration en présentant leurs nouveaux bureaux construits entièrement en ossature bois.

Fiche technique

  • Reportage : février 2012
  • Lieu : Tourcoing (Nord)
  • Avec : Pierre Coppe, architecte, et Manuel Falempin, dirigeant du bureau d'étude Impact Qualité Environnementale.